Avancées dans le projet

Publié le par brogio

Mon travail avance gentiment. Depuis mon retour sur Antananarivo, je me concentre sur la recherche de bibliographie concernant les deux espèces que je dois inventorier ainsi que tout ce qui concerne les espèces végétales exotiques envahissantes (biologie, lutte, utilisation, etc). Pour le moment je ne trouve pas grand chose mais lundi je me rends au CIRAD et j'espère trouver là plus d'informations.

Sinon pour le reste revenons un peu dans le passé, mes deux semaines passées à Vohibola m'ont permis de tout d'abord constater l'ampleur des dégâts. Les surfaces de Grevillea en périphérie de la zone de gestion sont plutôt grandes, je les estime à environ 50km2, ce qui ne sera pas une mince affaire à inventorier. De plus j'en ai aussi trouvé dans la zone de gestion du Grevillea cela n'est pas du tout bon.  Je me suis entretenu avec un ancien du CIRAd qui travaillait sur les plan de gestion, il a pas mal d'expérience dans les inventaires. Il m'a conseiller afin de limiter le travail à tout d'abord faire un pré-inventaire et ensuite de déterminer en fonction des résultats obtenus le nombre de placettes que je devrais encore faire. Etant donné que le Grevillea pousse en peuplement quasi monospécifique cela devrait me faire économiser du temps.
En ce qui concerne le Niaouli, je continue avec la même méthode que les deux précédents stagiaires, je vais compléter leurs données avec la partie non-inventorié à ce jour et joindre l'étude de biomasse foliaire.

Comme on le voit sur les photos de Vohibola j'ai aussi passé pas mal de temps aux études de biomasse. Je continuerai ce travail une fois de retour dans la brousse.

La semaine prochaine je vais donc continuer la recherche de bibliographie et aussi préparer les 5 semaines que je dois passer en brousse. Je vais aussi faire un petit saut à Fiana pour visiter les forêts de pins de François (un suisse de Court installé à Mada depuis pas mal d'année).

Voilà c'est a peu près tout ce qu'il y a à dire pour le moment sur mon travail...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article