Les forêts du Kirindy-Morondava-Antananarivo...

Publié le par brogio

...Vers 16h, nous débarquons dans la réserve privée de Kirindy. Cette forêt, appelée forêt Suisse car longtemps occupée par la coopération suisse, se trouve entre Belo sur Tsiribina et Morondava. Nous y passerons trois jours sous une chaleur approchant les 40 degrés et nous ferons la rencontre de gens sympathiques. Tout d'abord notre guide, Christian, qui nous fera découvrir la faune des forêts sèches, et bien sûr des Suisses! C'était un peu retrouvailles entre compatriotes! Même si actuellement le centre de recherche n'est plus géré par des Suisses mais des Allemands,  il semble que tous les Suisses venant à Mada se croisent ici! Nous y avons rencontré aussi un couple de Crissier qui est venu à Madagascar mettre en place une école et construire un puits dans un village près de la réserve. 


Le premier soir nous ne faisons pas de sortie car nous sommes fatigués et le lendemain il faudra se lever tôt! Donc dodo...

Le lendemain notre première rencontre se fera devant notre case en allant aux toilettes, deux Fosa se promènent entre les cases et nous tombons nez à nez...

Nous débutons par une balade avec Christian au petit matin avant les grosses chaleurs qui débutent vers 10h.

Notre première rencontre sera avec les lémurien un groupe de Sifaka (Propithecus verreauxi).


 Le Sifaka doit son nom à son cri d'alerte qui ressemble un peu à cela: "shi-fak". Le petit s'accroche à la naissance sur le ventre de la mère, ensuite il passera sur le dos et ne sera indépendant que après une année. Si il tombe... pas de chance, la mère l'abandonnera mais rassurez-vous cela n'arrive que très rarement.



Ensuite nous recroisons des Fosa. A mon arrivée à Mada, j'ai beaucoup entendu parler des Fosa et je m'était préparé à ne pas en voir car c'est un animal nocturne et très très peureux surtout de l'homme (voir guide et livre sur la faune de Mada) et bien les forêts du Kirindy nous ont prouvé le contraire! On en a vu plein, de très près et le jour!!

Le Fosa (Cryptoprocta ferox) est le plus grand mammifère carnivore de Madagascar, il ressemble à un gros chat mélangé à un chien. Il est classé dans le groupe des viverridés (famille de la civette et de la genette) en raison de la forme de son crâne même si sa dentition est la même que  celle des félidés. Il est complètement brun, grand comme un puma et il a une très longue queue. 


 Photo Virginie.


Notre troisième rencontre sera avec un groupe de Fulvus (Eulemur fulvus fulvus).




Le Fulvus a un cri assez rigolo qui ressemble à un éternuement du fond de la gorge et ça sera le lémurien que nous verrons le plus et que nous toucherons enfin c'est plutôt lui qui nous agrippera!


Le soir, après une longue sieste pendant les heures chaudes du jour, nous faisons une sortie afin de voir les espèces nocturnes. Nous croiserons des Microcebus murinus, des Microcebus berthae, un Lepilemur rufipaudatus, un Phaner furcifer pallencens, pleins d'insectes et des geckos à grosses têtes.


Gecko à grosse tête.


Le lendemain nous repartons dans le but d'observer les oiseaux qui vivent ici, en voici quelques uns:


 ?? peut être un grand heroesse ??


 Un huppe facié.


 Un coua géant.



Un coua géant.



Après le déjeuner vu la chaleur nous faisons une sieste et nous seront réveillés par un curieux bruit...





Les Fulvus sont très actifs malgré la chaleur, ils ont été attirés par les restes des mangues que nous avions mangées.

Par contre les Fosa font comme nous:



Le soir nous sortons à nouveau à la tombé de la nuit afin d'observer les rats sauteurs. Malheureusement c'est la saison où ils hibernent. Nous n'en verrons qu'un et moins de deux minutes. Par contre de nouveau notre route croisent celles de pleins de petits Microcèbes!


Le mercredi nous devons à regrets quitter les forêts du Kirindy car un avion nous attend à Morondava. Nous sommes pris en stop par un couple de Parisiens. Le chemin du retour nous fait passer par les Babobas amoureux et la fameuse allée des Baobabs.


Photo Virginie.


 Photo Virginie.


Et enfin nous arrivons à Morondawa. Le jeudi nous prenons un vol d'Air Madagascar pour Tana.


 




A suivre...

Commenter cet article