Les Marchand à Madagascar...

Publié le par brogio

Le lundi 27 octobre, mes parents ont atteri à Ivato et ont donc débarqué sur la grande île. La première étape de notre voyage à été la maison où je vis à Mahazo ensuite nous avons pris un taxi brousse direction Moramanga.
2h30 de trajet plus tard, nous sommes arrivés à la seconde étape de notre voyage. Nous avons déjeuné dans un restaurant chinois et ensuite comme nous avons loupé le 404 bâché, ou plutôt il était trop plein pour encore accueillir trois Vazaha, nous avons fait du stop vers 14h30, nous avons eu un 404 Vohimana. Après environ 45 minutes de marche, nous sommes arrivés vers 17h30 au relais du naturaliste où nous avons séjourné.



Relais du naturaliste et l'alambique pour la distillation d'huiles essentielles sur la droite (photo: Etienne).

Le mardi, entre les gouttes, nous sommes allés nous balader dans les environs, je leur ai montré oû j'avais dormi avec les autres stagiaires au village des chercheurs, la ferme expérimentale et un peu la forêt.

(photo: Etienne)



Le soir nous avons fait une sortie nocturne avec Rakoto (un des 4 guides).







Une espèce de criquet




Un crapaud





Et pour finir, la récompense: le plat de riz et le poisson en sauce! Il faut préciser que dès le premier jour mes parents se sont bien habitué au riz. Ils ont pu dès le deuxième jour manger du riz midi et soir! Alors que moi il m'a fallu un peu plus de temps...

Le troisième jour, le beau et le chaud était de retour, nous avons fait le sentier Babakoto (Indri indri en malgache) avec Régis (un des guides), pour voir le fameux lémurien. Au début nous avons juste entendu son chant et ce n'est que vers la fin que nous avons croisé un groupe et aperçu un individu.
Juste pour information, la réserve de Vohimana n'est pas un centre pour touristes. Ici le tourisme est très faible et contrairement aux réserves de l'ANGAP ou pour comparer aux parcs de à Safaris de l'Afrique, ici on est pas assuré de voir les animaux car ils sont totalement libres, pas nourris, ni bagués ou munis d'émetteurs. C'est un peu comme en Europe si vous voulez voir un bouquetin ou un aigle, ben faut chercher et avoir de la patience.


Ma maman et Régis
(photo: Etienne).


Mantella pulchra.

Le soir nous avons refait une visite nocturne sur un autre sentier. Les deux visites de nuit étaient vraiment très bien, nous avons vu vraiment beaucoup d'animaux et d'insectes! Ma seul déception, nous n'avons pas vu d'Uroplatus (j'en avais déjà vu deux espèces mais pas mes parents).


Le quatrième jour, nous avons fait le sentier de la cascade (photo dans mon premier article sur Vohimana). Là nous avons croisé un groupe de Sifaka (Propithecus) et comme les Babakoto, nous les avons plus entendus que vus. Nous avons aussi trouvé deux serpents dont un boa et nous avons aussi pu constater des ravages de notre belle société sur les écosystèmes. En effet le sitre de Vohimana se trouve sur le tracé d'un pipeline pour amener du minerai de chrome à Tamatave depuis les mines de Moramanga. Bon je ne vous fais pas part du fond de ma pensée, je pense que vous la devinerez...



Un boa... (photo: Etienne)

(photo: Etienne)


Une espèce de paparazzi introduite dans l'île en juillet 2008 (photo: Etienne).


Mantella baronii (photo: Etienne).


La cascade (Für Alice: ich hoffe, dass die Foto schön ist, ich habe wirklich mühe gehabt um eine schöne wie die erste zu machen).


Caméléon à cornes.

Cimbidiella pardanella (en espérant que je ne fais pas erreur...)


Une chenille en plein repas.


Le stop au bord de la RN2 à Ambavaniasy. (photo: Etienne)

Ensuite nous avon passé le vendredi après midi et le samedi à Tana où il est arrivé pleins de mésaventures à mes parents... Les photos sont dans l'appareil de mon père donc pas encore disponible pour le blog.
Voilà la semaine fut malheureusement trop brève (les vacances ça passe toujours trop vite!) mais vraiment belle! Commentaire de ma maman après une semaine: Le pays est très très beau mais très hostile! (en raison de la végétations, des araignées, des sangsues, du chaud, des moustiques, de l'humidité, des coutumes, des transports, etc. ;o)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article